La Bièvre ouverte aux randonneurs toute l'année

Lézarts
de la
Bièvre

2008

 

La Bièvre n'en finit pas de ressusciter... et de susciter des initiatives. Un cheminement sera désormais balisé entre Paris et les sources du ruisseau de manière à ce que les randonneurs puissent profiter du parcours. 
La Fédération des sentiers de grande randonnée édite un topo-guide avec panneaux d'orientation, raccourcis vers les gares jalonnant le tracé, signalisation des points remarquables et des sites de ravitaillement, tout y est. Le parcours flanôche sur environ 35 kilomètres entre la capitale et Saint-Quentin-en-Yvelines. 


De son côté, la municipalité parisienne met en route la matérialisation de l'itinéraire qui jalonnera l'ancien cours de la rivière et qui évoquera l'histoire du ru. C'est l'architecte Benoît Jullien qui, en partenariat avec "Lézarts de la Bièvre" et -après concours - a été choisi pour le dessiner. Il n'empêche que les associations continuent à réclamer sur tous les tons la réouverture de la rivière, sur quelques centaines de mètres, dans le parc Kellermann. 
En banlieue, bonne nouvelle : le Schéma d'aménagement et de gestion des eaux de la vallée de la Bièvre est mis en chantier. La Commission locale de l'eau chargée de suivre l'affaire a été constituée par le sous-préfet de l'Haÿ-les-Roses. 

Enfin, le 100ème anniversaire de la réalisation par Le Douanier Rousseau d'une toile intitulée "Vue sur les bords de la Bièvre près Bicêtre" nous rappelle qu'il y a un siècle, la Bièvre inspirait déjà les artistes et coulait au bénéfice de ses riverains et de la nature en ville. 


Accès aux autres chroniques Marc-Ambroise Rendu




| accueil | Les portes ouvertes 2009 | Lézarts dans la presse | Partenariats | Lézarts sur les murs | la Bièvre | Plan du site |